Les vins de Bourgogne n'ont en général pas besoin d'une décantation complète en carafe. Par expérience, ouvrir le vin une ou deux heures à l'avance, sans autrement les manipuler, ne sert à rien. Et pourtant, y compris sur des millésimes jeunes, on sent souvent que le vin a besoin d'air. On a parfois l'impression, immédiatement après avoir débouché la bouteille, qu'il sent un peu le renfermé.

Que faire ? Si l'on débouche une bouteille qui doit faire la totalité du repas, rien. Le vin va s'ouvrir progressivement et vous goûterez ses différents stades. Si le vin doit être servi ponctuellement (un vin pour un plat par exemple), il est préférable qu'il se montre au mieux de sa forme. Ouvrez-le donc une heure avant et versez-vous successivement deux verres que vous remettrez dans la bouteille. L'émulsion ainsi créée permettra d'introduire un peu d'air dans le vin, qui chassera ces arômes de vieillissement, en fait plus des arômes d'enfermement peu gratifiants.

Vous aurez compris que cette méthode, pas forcément très élégante (à faire en cuisine donc), constitue un compromis entre le carafage total, rarement justifié, et la simple ouverture, peu efficace.

Plan du site (navigation sans javascript)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

© 2005 Domaine Méo-Camuzet & fournisseurs

Réalisation : Internitude